Alertswiss, les sirènes seront testées le 7 février 2024

par | 19 Jan 2024 | Technologie

Le mercredi 7 février 2024, le test annuel des sirènes aura lieu dans toute la Suisse. Ce test permet de tester périodiquement environ 5000 sirènes afin qu’elles puissent déclencher l’alarme de manière fiable en cas d’événement.

Les notifications sur l’application Alertswiss font également partie du test. Nouveauté, l’OFPP publie le plan d’urgence en plusieurs langues, en plus des langues nationales.

 

Chaque premier mercredi de février, le test annuel des sirènes est effectué dans toute la Suisse afin de vérifier leur fonctionnement. La population ne doit prendre aucune mesure de protection.

Cette année, la répétition des sirènes aura lieu le mercredi 7 février entre 13h30 et 16h30.

A 13h30, les sirènes seront activées pour l’alarme générale, un son modulé régulier d’une durée d’une minute. Si nécessaire, l’épreuve peut être répétée jusqu’à 14 heures.

À partir de 14 heures et jusqu’à 16h30, les sirènes situées en aval des barrages hydrauliques émettront le signal “Alarme eau”, douze sons continus et graves en séquences de 20 secondes à 10 secondes d’intervalle.

Notification via l’application Alertswiss

Parallèlement à l’activation de l’alerte générale, chaque canton publiera une notification de niveau “Information” dans l’application Alertswiss le 7 février 2024. Les smartphones n’émettront donc pas le son des sirènes, comme c’est le cas pour les notifications de niveau “Alerte”.

Le nombre d’utilisateurs de l’application Alertswiss continue d’augmenter et en décembre 2023, deux millions d’installations actives sur des appareils mobiles ont été atteintes. En 2023, les cantons et la Confédération ont publié environ 250 alertes suisses.

Plan d’urgence dans d’autres langues et dans un “langage facile

L’OFPP profite du test des sirènes de 2024 pour publier le plan d’urgence dans d’autres langues que les langues nationales. Ce document fournit des conseils pratiques pour la préparation individuelle aux situations d’urgence.

Le plan d’urgence est désormais disponible en allemand, français, italien, anglais, romanche, portugais, albanais, espagnol, serbe, croate, turc, arabe et ukrainien.

La langue Easy est également disponible en allemand, en français et en italien. Ces versions ont été réalisées dans le cadre du projet de promotion de l’innovation d’Innosuisse “Technologies de l’information et de la communication inclusives”, projet auquel l’OFPP participe dans le but d’améliorer l’accès sans barrières à Alertswiss.

Que faire en cas d’alarme réelle ?

Si le signal “alarme générale” retentit à un moment autre que celui prévu pour l’essai des sirènes, cela signifie que la population peut être en danger. Dans ce cas, les citoyens doivent écouter la radio, s’informer via les canaux d’Alertswiss, suivre les instructions des autorités et informer leurs voisins.

L'”alarme eau” signale un danger imminent pour la zone en aval d’un système de stockage. Dans ce cas, la population est invitée à quitter immédiatement la zone menacée.

De plus amples informations et des recommandations comportementales sont disponibles sur les sites Internet de l’OFPP et d’Alertswiss, ainsi qu’aux pages 680 et 681 des canaux Teletext de la SSR.

L’application Alertswiss est disponible gratuitement pour les systèmes Android et iOS et peut être téléchargée à partir du Google Play Store et de l’App Store d’Apple.