Le Conseil fédéral renouvelle sa contribution au Fonds vert pour le climat

par | 10 Avr 2024 | Environnement

La Suisse continuera à soutenir le Fonds vert pour le climat (Green Climate Fund, GCF), avec une contribution totale de 135 millions de francs au cours des quatre prochaines années.

 

C’est ce qu’a décidé le Conseil fédéral lors de sa séance du 10 avril 2024. Le GCF soutient les pays en développement dans la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur le climat et de l’Accord de Paris. Il finance notamment des mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation au changement climatique.

Le Conseil fédéral a décidé d’allouer une enveloppe de 135 millions de francs à la deuxième reconstitution du GCF pour les années 2024 à 2027. Ces moyens sont prévus dans le message sur la coopération internationale 2021-2024. Le Conseil fédéral apporte ainsi une contribution face aux défis croissants liés au climat et à l’urgence d’agir.

Le GCF est le plus grand fonds mondial œuvrant pour contrer les impacts du changement climatique. Il suit une approche axée sur les besoins des pays en développement, particulièrement touchés par les effets du changement climatique. Le GCF soutient de façon égale la réduction des émissions de CO2 et l’adaptation au changement climatique.

À ce jour, le fonds a investi dans plus de 250 projets dans 130 pays. Il est prévu que ces projets bénéficient à plus d’un milliard de personnes et réduisent durablement les émissions mondiales de CO2 d’environ 3 milliards de tonnes.

Le soutien au GCF fait partie de la contribution suisse au financement international du climat. La Suisse remplit ainsi l’obligation qui lui incombe en vertu de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et de l’Accord de Paris sur le climat.

Cette obligation prévoit notamment la mise à disposition de fonds pour des mesures climatiques en faveur des pays à faible revenu, contribuant ainsi également à la mise en œuvre de l’Agenda 2030.